Salut ma grande !

 

Aujourd'hui, juste un p'tit mot

Pas trop rasoir, même un peu rigolo

Pour te donner le sourire, la banane, le pêchot !

Qu'elle que soit ta journée, vélo, boulot et mal au dos 

 

Pour moi, ce soir, finies les vacances !

Je m'suis fait un bref séjour aux urgences,

Quelques jours à m'en r'mettre, le cou à contre-sens, 

Et puis une aprèm' à jouer les touristes, en toute nonchalance. 

 

Pas assez d'temps pour aller vous voir, 

Trop peu d'jours pour caresser l'espoir

De traverser l'pays et pour une belote endiablée s'assoir

Pfffff... des repos juste pour vider l'égouttoir et remplir l'étendoir.

 

Merci d't'occuper de notre maman si enquiquinante 

Qu'c'est vraiment pas d'la tarte d'rester bienveillante

Elle découragerait une armée de moines bouddhistes, tant elle est déprimante !

Mais toi tu persistes, tu résistes, t'es une battante !

 

Dés qu'tu t'annonces, elle fait tout pour qu'tu t'décourages

Il y a "trop d'vent, trop d'gens sur la route pour faire ton voyage"

Elle dit "Non, non, ne viens pas, reste au large, 

Je n'ai pas besoin , même si j'suis pas très sage "

 

Alors tu dois t'armer de courage et d'patience, 

Mais tu l'fais quand même, n'écoutant que ta conscience

Et tu fais l'canard, laissant glisser ses arguments sur les plumes d'une feinte indifférence

On l'aime not'vieille Mom maso, mais son caractère de chiotte ne doit plus nous mettre en transe !

 

Alors tu voles, pas très loin des tiens et de ton p'tit nid

Tu délaisses ton chez-toi garni de toutes tes poteries

Qui attendent un coup d'cuisson, un coup d'pinceau pour être finies

Et exposées sur ton blog, pour être vendues à des amateurs épris

 

T'es super chouette , ma grande soeur d'enfer que j'aime 

Moi j'kiffe ton humour, ta joie, tes airs bohèmes

Tu t'prends pas l'chou, t'as pas la haine , 

T'essayes de vivre tout bien, le travail comme la flemme . 

 

Belle journée à toi 

 

WP_20170217_001[1]